Le Castor d’Eurasie est de retour en Franche-Comté !

mardi 3 avril 2018 par Gilles

Après des décennies d’absence, ce gros rongeur (Castor fiber L.) compte de nouveau parmi la faune régionale. Par la Saône et le Doubs, par l’Ain, c’est l’ensemble des cours d’eau comtois qui tendent à être colonisés.
Et il ne devient pas rare de découvrir en bordure du Doubs, par exemple, arbres couchés (ou perchés), souches taillées en crayon et tas de copeaux… Espèce herbivore (il se nourrit d’écorces, de feuillages divers), nocturne, il colonise les domaines fluviaux jusqu’en moyenne montagne ; l’entrée du nid est sous l’eau (terrier, comme en Franche-Comté ou huttes). Plus rarement en Europe, on peut observer la construction de barrage et à ce titre, il participe positivement aux dynamiques naturelles des cours d’eau.
C’est une espèce territoriale en pleine dynamique démographique sur les cours d’eau régionaux.
Cette espèce est protégée en France, inscrite à l’annexe II de la directive Habitat, où on la trouve essentiellement dans les bassins ligérien (Loire et affluents) et rhodanien, d’où sa présence en Franche-Comté. Voir la carte ci-dessous.

A l’occasion de vos sorties, vous pouvez participer aux suivis de cette espèce, en communiquant vos observations à la LPO, ou plus (secteurs à inventorier…).
Vous pouvez contacter Alix Michon : alix.michon lpo.fr
Une publication, la Feuille de Saule, rédigée par Jura Nature Environnement en partenariat avec la LPO Franche-Comté (téléchargeable sur leurs sites), fait aussi le lien entre tous les passionnés de Castor en Bourgogne-Franche-Comté à partir de cette année 2018.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 59 / 749036

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Zoologie   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 3