Accueil

UFR Sciences & Techniques
16 route de Gray

25030 BESANCON CEDEX

La Société d’Histoire Naturelle du Doubs a pour but de promouvoir les Sciences Naturelles en Franche-Comté : 1° en établissant  des relations entre les personnes qui s’y intéressent
2° par la diffusion des connaissances relatives à ses différentes disciplines et à la Protec-tion de la Nature

Des réunions, conférences, publications, expositions, sorties sur le terrain, visites de musées, etc. font vivre les relations entre les personnes intéressées.

Pourquoi adhérer à la Société d’Histoire Naturelle du Doubs ?

– L’adhésion vous permet de recevoir les informations de notre société, circulaires annonçant conférences, sorties et expositions.

Céphalanthère
Cephalanthera longifolia

– Elle vous donne droit également au bulletin (parution tous les 2 ans actuellement)

– Si les champignons vous passionnent, prenez contact avec les responsables de la section mycologie en envoyant un message à mycologie@shnd.fr

Comment adhérer à La SHND

Merci de télécharger le bulletin d’adhésion et de le renvoyer accompagné du règlement à notre trésorier.


Historique

Notre Société d’Histoire Naturelle est née le 3 juin 1899 en présence de quatorze membres fondateurs et à l’initiative d’Antoine Magnin et d’Eugène Fournier professeurs à l’Université.

Le premier bureau a été élu le 21 juin 1899 avec pour premier président le docteur Faney. Il est composé d’un docteur en médecine, d’un typographe, d’un peintre, d’un licencié ès sciences, d’un pharmacien, d’un professeur à l’école de médecine. Un comité de patronage et de détermination de quinze membres se répartit les différentes spécialités.

Quatre-vingt-deux membres sont inscrits sur le premier bulletin.

L’arrêté préfectoral du 26 août 1899 approuve ses statuts.

Sa parution au journal officiel date du 29 juillet 1914, page~6972.

Les buts élaborés à l’origine, conservent toute leur actualité :
– établir des relations entre les personnes qui s’occupent des sciences naturelles
– faciliter l’étude des sciences naturelles aux personnes qui désireraient s’y adonner (notamment les jeunes)
– propager le goût des recherches d’histoire naturelle et recueillir tout ce qui peut se rattacher à cette science.