Conférence le 14 février 2020 à Champlitte (70) : “Pesticides, imprégnation des écosystèmes aquatiques en Franche-Comté.”

Les pesticides constituent une des grandes problématiques actuelles par les dommages et risques qu’ils font supporter au monde vivant, que l’on parle de biodiversité ou de santé humaine. Conscient de leur dangerosité depuis de nombreuses décennies, l’auteur étudie l’imprégnation des écosystèmes aquatiques de Franche-Comté par ces molécules. Pour ce faire, il exploite la base de données publiques que l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée et Corse se constitue année après année. Ses études permettent de faire le constat d’une imprégnation que l’on peut préciser comme :
– massive, même si les concentrations se mesurent en millionième de gramme par litre,
– généralisée à tous les lacs et cours d’eau, avec des molécules improbables,
– durable puisqu’on retrouve des pesticides interdits depuis de décennies,
– en augmentation  : l’utilisation de ces molécules est en croissance (+ 24 % entre 2017 et 2018).
La conférence du 14 février prochain (20 h) salle polyvalente à la mairie de Champlitte est l’occasion de partager une prise de conscience, de mesurer la gravité de cette menace pour le vivant et de réfléchir à des pistes pour y remédier. La conférence est organisée dans le cadre de l’action nationale “Nous voulons des coquelicots !”

https ://nousvoulonsdescoquelicots.org/

Ce contenu a été publié dans Actualités, Associés, Évènements. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.