Année mycologique 2016 – Bulletin n°21


par Gilbert MOYNE et Jacques PETIT
Mise en page Michel KUPFER

Météorologie 2016

C’est la douceur qui marquera ce début d’année avec un début janvier quasiment sans températures négatives. Premi ères morilles le 30 décembre…
Heureusement première neige vers le 15 suivie d’une semaine assez froide rappelant l’hiver… puis, la douceur revient et perdure.

Février s’installe en conservant la douceur. Beaucoup de pluie. C’est bon pour les nappes phréatiques mais c’est long et triste toutes ces journées grises…

Et puis, c’est mars avec du froid et des giboulées… Le temps semble reprendre quelques vieilles habitudes. Une petite bise apporte quelques belles journées mais nuits toujours très froides. Et la bise devient plus importante et ça sèche déjà. On a l’impression que ça recommence comme l’an passé. Quelques menaces pluvieuses en fin de mois mais qui ne restent que des menaces…

Heureusement, et ce n’est pas un poisson d’avril mais de bonnes et importantes pluies le 5 et tout change : belle poussée de morilles et d’hygrophores de mars avec des exemplaires énormes. Pluie, neige, soleil, froid, pas beaucoup de chaud mais toujours humide. Les morilles en profitent un peu.

Pas de muguet pour le premier mai mais de la neige. Le beau et la bise s’installent vers le 5. Puis, retour de la pluie et du frais, quelques belles journées et retour de la pluie, de la pluie fine, de la grosse pluie… Fortes inondations en France.

Juin est tout aussi arrosé dès le début pour finir par quelqu es journées dépassant les 30° et qui tournent rapidement aux violents orages.

L’été (juillet août ) est surtout marqué par de très fortes chaleurs (35°) et une forte sécheresse malgré un ou deux jours de pluie. Pas de champignon, un désert…

Heureusement quelques précipitations vers le 15 septembre nous font reprendre espoir. Le beau temps et les fortes chaleurs reprennent vite le dessus et les champignons se font rares. On craint pour notre exposition… 400 espèces quand même mais visiteurs très rares.

Un peu de pluie vers la mi octobre et des températures nettement plus fraîches. Une petite poussée dans les bois et puis à nouveau bise, sec, et Toussaint au balcon…

Premières neiges le 8 novembre , températures en baisse et un temps presque hivernal s’installe. Puis redoux et temps gris mais avec seulement quelques pluies.

L’anticyclone regagne nos contrées et décembre débute avec la bise, les fortes gelées nocturnes et… le beau temps frais et sec… Les après midi sont plus chauds en altitude qu’en plaine. La douceur relative revient pour un Noël presque au balcon…Mais pour le nouvel an, le tison s’imposait…

Gilbert Moyne

Ce supplément peut être téléchargé, avec le détail des réunions 2016

Année mycologique 2016 – Bulletin n° 21

 

Ce contenu a été publié dans Archives mycologie, Mycologie. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.