L’Apronne porte le nom du poisson emblématique du Doubs

D’après l’Est républicain du 3 janvier 2020

Imaginée en 2016 par le Parc du Doubs et la brasserie Tonnebière, «L’Apronne » a su faire ses preuves pour être la première bière à intégrer la grande famille des produits élaborés au sein des « Parcs Suisses ».

Ce projet était conçu comme un soutien tant au terroir qu’à l’économie locale et responsable, et il a fédéré une multitude d’acteurs du territoire du Parc et des communes alentours.

Baptisée « L’Apronne » en clin d’œil à ce poisson emblématique du cours du Doubs et en danger critique d’extinction, elle est le 21e produit estampillé « Parcs Suisses » en provenance du Parc du Doubs ; elle vient donc s’ajouter à de très nombreuses autres productions locales.

Développer une bière avec des matières premières provenant à 100 % du Parc du Doubs, telle a été l’idée de départ.

Créée et fabriquée à Sainte-Ursanne, elle est à base d’orge cultivée en bio par une exploitation de Epiquerez puis maltée à Delémont, sur les terres du Parc naturel régional. Un autre ingrédient est indispensable à sa fabrication, le houblon : plusieurs agriculteurs en ont planté, mais les quantités récoltées sont pour l’instant trop faibles pour couvrir tous les besoins ! Le Parc cherche donc des solutions avec d’autres producteurs et des particuliers afin d’atteindre l’autosuffisance. Dans l’immédiat, du houblon BioSuisse est utilisé en complément.

Blonde à la couleur caramel et aux notes douces et fruitées, elle a conquis dorénavant un large public depuis sa première version de 2017.

« L’Apronne » est disponible dans près d’une trentaine de points de vente en Suisse romande, dont sept dans le périmètre du Parc du Doubs.

Informations complémentaires sur le  site www.parcdoubs.ch pour l’Apronne et sur le site https ://doris.ffessm.fr/Especes/Apron-du-Rhone3/(rOffset)/0 pour l’Apron du Rhône.

Ce contenu a été publié dans Autres, Publications scientifiques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.