Mille scientifiques de toutes disciplines appellent les citoyens à la désobéissance civile et à la rébellion !

Jean-Pierre HEROLD communique

Devant le constat de l’inaction des gouvernements face à l’urgence climatique et écologique, il faut changer radicalement notre modèle économique et productif !

Les observations scientifiques incontestables montrent que les catastrophes se produisent sous nos yeux :

  • plusieurs dizaines d’espèces disparaissent chaque jour,  c’est la sixième extinction de masse …..
  • les niveaux de pollution sont alarmants…  plastiques, métaux lourds…..
  • les produits toxiques touchent la santé et la reproduction de nombreuses espèces et des hommes …..
  • Le climat dérive vers des augmentations de température  qui dépassent les engagements pris lors de l’accord de Paris de 2005 et nous placent sur une trajectoire d’au moins  + 3°C

    Chaque degré supplémentaire provoquera une cascade de conséquences irréversibles : dégel du pergélisol, ralentissement des courants océaniques, disparition de la banquise….

    En France les équilibres climatiques régionaux seront perturbés avec des conséquences non maîtrisables sur les cultures, les forêts, les vignobles et les régimes des précipitations et donc des rivières.

Alors la société humaine ne peut continuer à ignorer l’impact de son activité sur la planète.

Nos gouvernements se rendent complices de cette évolution en ignorant le principe de précaution, et en ne reconnaissant pas qu’une croissance infinie sur une planète aux ressources finies est une impasse.

La prochaine décennie sera décisive pour limiter l’ampleur des dérèglements qui débutent. Les jeunes d’aujourd’hui et leurs enfants ne doivent pas payer les conséquences de la catastrophe que nous préparons.

EN CONSEQUENCE, les 1000 scientifiques et tous ceux qui les suivent appellent à participer aux actions de désobéissance civile menées par les mouvements écologistes

On peut citer : les Amis de la Terre,  Attac, Confédération paysanne, Greenpeace,  COP21, Extinction Rébellion,  et d’autres :  Alternatiba, Villes en transition…..

  • Nous demandons aux pouvoirs publics de dire la vérité sur la gravité et l’urgence de la situation
  • Nous appelons les responsables politiques à prendre des mesures immédiates pour stopper cette dérive : il faut que les enjeux environnementaux passent avant les intérêts privés.

La communauté scientifique demande donc une loi de programmation volontariste.

NB  :  
1/ la liste des signatures est consultable sur le site : https ://rebellionscientifiques.wordpress.com/les-1000-premier-e-s-signataires/

2/ on peut utilement consulter le site de l’age européenne pour l’environnement : 
    https ://www.eea.europa.eu/fr

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.